Avertir le modérateur

13/01/2008

Banque, et si les clients notaient leurs banques..

ba9355ebf6802164876d07675c7d2b8a.jpgEn ce début d'année 2008 qui s'annonce aux dires des uns comme une année difficile, aux dires des autres comme un espace d'adaptation à cette mondialisation dérangeante, le secteur bancaire ne sait ou ne veut faire cas de l'individualisme de sa clientèle.

On peut s'interroger sur l'avenir d'une telle défaillance relationnelle des banques. Le consommateur n'a pas droit à l'erreur, la banque toute puissante a pour sanction suprême le fichage, la clôture de comptes, le couperet en quelque sorte.

Le mécanisme bancaire a facilité cette mainmise sur "nos sous" produits majoritairement d'un travail avant d'être une épargne et celle-ci n'est pas toujours bien perçue voire même admise, par le consommateur.

Gérer un compte banque de nos jours exige des connaissances de plus en plus pointures de la pratique du droit bancaire, du code de la consommation voire du code civil et de la jurisprudence bancaire.

Devant une telle évolution, la banque a du mal à voir son autorité remise en cause. D'ailleurs observe-t-elle véritablement en sa qualité d'entreprise son obligation de formation continue envers son personnel ? Malheureusement, on peut en douter. Ses formations continues sont très orientées vers le marketing produits épargne, produits assurance et les dérives sont de plus en plus perceptibles. Les directeurs d'agence bancaire ont vu leurs pouvoirs révisés, les conseillers clientèle ne sont préoccupées que par leurs ouvertures de compte épargne, assurance avec pour seule formation un bac +2 pour la génération actuelle, à l'exception des promotions internes qui profitent d'un acquis "banque terrain".

Les conseils à formuler auprès de l'ensemble des consommateurs reposent pour ceux dont le pouvoir d'achat nécessite une constante observation, de confirmer par courrier sécurisé tout accord verbal formulé lors d'un entretien téléphonique ou pas avec sa ou son conseiller, d'éviter dans la mesure du possible de tirer des chèques simultanément avec une remise dépôt, de préparer un changement de banque en douceur et surtout d'éviter de dévoiler les débours d'une vie privée et ne pas croire au sourire commercial, par exemple.

Certes,  les frais bancairies vont être allégées obligatoirement à partir de mai 2008 mais on constate que l'ensemble des tarifs bancaires a suivi l'inflation à l'exception toutefois, de certaines enseignes sur un produit très ciblé : la carte bancaire internationale !

C.B.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu