Avertir le modérateur

10/05/2010

ALERTE SUR LES CREDITS REVOLVING..

On ne saurait que trop rappeler aux consommateurs les dangers de la formule d'un contrat prêt "revolving", source de bon nombre de dossiers de surendettement. Les banques relancent leurs campagnes publicitaires bien ciblées avec l'annonce du taux attractif mais sur une durée de 3, ou 12 mois pour réactiver ensuite le taux prohibitif de 19.60 %. Le consommateur se doit de bien comprendre que plus les échéances sont minimisées moins il rembourse le capital emprunté, son échéance est d'abord imputée sur les intérêts et ce n'est qu'une infime fraction  qui s'impute sur le remboursement de son capital. D'où cette publicité insidieuse. Scandale toutefois lorsque les banques et/ou établissements financiers concèdent des revolvings à hauteur de 15 000 €, mais une bonne commission pour le conseiller qui a placé la formule !

La formule "revolving" d'origine anglaise peut être intéressante si le consommateur la gère avec prudence et en toute connaissance de cause. Il ne s'agit pas de dénoncer le principe de tout crédit mais d'en mesurer les conséquences et surtout de dénoncer le manque de clairvoyance sur les réels besoins des clients. Un client qui a besoin de 15 000 € ne devrait pas se voir proposer un revolving, mais un prêt à taux fixe moins rémunérateur pour le conseiller mais tellement plus accessible pour son client !

Actuellement le crédit revolving est mieux encadré par la loi Chatel de janvier2005 et la banque et/ou établissements financiers ont l'obligation 3 mois avant la date de reconduction d'informer leurs clients sur l'ensemble des modalités mis à leur disposition à savoir : reconduction, refus des conditions, transformation en un pret à taux fixe. Il est intéressant également de savoir qu'il faut résilier tout credit revolving avant de déposer un dossier surendettement, la commission ne se chargant nullement de vérifier les contrats prêts crédits.

acabe.fr © mai 2010

Commentaires

notre fille est séparer de son ami depuis 2 ans ils avaient ouvert 1 compte open au credit agricole lors de la separation son ami a gardre se compte mais notre fille ne sais pas retirer du compte elle ny a pas penser depuis son exami s'est servi du compte et ne remboures pas les mensualitées aujourd'hui elle vas etre interdit banquaire pour non paiement porquoi la banque na pas bloquer le compte depuis qu'i ny avait plus de remboursement que faire qu'elle sont ses droits la banque ne veux rien savoir meme qu'i ne sont plus ensemble elle doit payer???

Écrit par : viel isabelle | 15/07/2010

Bonjour,
La responsabilité de votre fille peut être maintenue si elle a été co empruntrice du compte.
Rapprochez-vous d'une association qui vous renseignera sur les orientations à prendre
Bien cordialement

Écrit par : martine | 26/07/2010

Bonjour, ma banquière m'a appliqué deux prêt un de 3000 et de 5000 EUROS EN Modifiant mes revenus mensuels (elle à rajouté 400 euros) avec les mensualité la situation est devenu très délicate, puis je porter plainte?

Écrit par : de Beauchamp | 08/05/2013

je ne suis pas dans le même cas que vous mais vous demande de l'aide je me retrouve au chômage depuis décembre 2013 j'ai eu le droit au indemnités pendant 6 mois et aujourd'hui je suis aux ASS donc je n'ai plus que 50% de mes revenus du pôle emploi et du jour au lendemain ma banque ma interdit de me servir de mon compte open sans courrier rien mais il continu les prélèvements malgré l'assurance chômage contracté lors du dossier est-ce qu'il on le droit d'agir de la sorte merci de me répondre sr

Écrit par : roux | 29/10/2013

bonjour
j ai un pret de 11000 euro et j ai rembourser 5000euro
.mais la j ai eu de gros frais voiture. et j ai decaler deux traite
car je paye 230euro par mois de pret. alors cela fait 500euro a rembouser
avec les frais a la caisse d epargne. il m envoie hier un courrier ils
veulent les 6000 euro d un coup par retour de courrier. que dois je
faire d autant que je n est plus de contact avec eux .

Écrit par : brugeat | 15/06/2014

bonjour
j ai un pret de 11000 euro et j ai rembourser 5000euro
.mais la j ai eu de gros frais voiture. et j ai decaler deux traite
car je paye 230euro par mois de pret. alors cela fait 500euro a rembouser
avec les frais a la caisse d epargne. il m envoie hier un courrier ils
veulent les 6000 euro d un coup par retour de courrier. que dois je
faire d autant que je n est plus de contact avec eux .

Écrit par : brugeat | 15/06/2014

bonjour,
Dans un tout premier temps vous leur faites un courrier recommandé +AR et expliquez les raisons de vos difficultés sans pour autant rentrer dans le détail et si vous pouvez y joindre un versement.
Ensuite vous pouvez tenter de vous rapprocher du greffe tu Tribunal d'Instance pour voir si vous pouvez obtenir des délais à défaut vous pouvez vous rapprocher d'une Association spécialisée du secteur en la matière
cordialement
martine

Écrit par : martine | 16/06/2014

bonjour,
Dans un tout premier temps vous leur faites un courrier recommandé +AR et expliquez les raisons de vos difficultés sans pour autant rentrer dans le détail et si vous pouvez y joindre un versement.
Ensuite vous pouvez tenter de vous rapprocher du greffe tu Tribunal d'Instance pour voir si vous pouvez obtenir des délais à défaut vous pouvez vous rapprocher d'une Association spécialisée du secteur en la matière
cordialement
martine

Écrit par : martine | 16/06/2014

Bonjour, j'ai deux prêts a la caisse d épargne un a la consommation et l autre renouvelable. J ai été en maladie de longue durée pendant plus de 4 mois. Les assurance de mes crédits teoz on suspendu les prélèvements sans rien me dire à ce sujet. Ne Voyant les prélèvements s effectués sur mon compte j appelle le banquier qui me dit que ce n est pas la caisse d épargne mais teoz qui a suspendu les prélèvements pour prise en charge par assurance. Or, sur les relevée de compte du crédit renouvelable je vois des frais d assurance et frais d intérêt qui se cumul a mon crédit. L assurance me répond au bout de plusieurs mois pour me dire que elle prendrai en charge seulement 1 mois car il y a90 jours de carence. Au final mon crédit suspendu sans mon accord ni celle de l assurance me réclame aujourd'hui 950€ de plus pour les frais d assurance et d intérêt qui n'ont pas été suspendu la conseillère me disant que l assurance ne prend pas en charge l assurance et les intérêts mais s il n'avait pas suspendu les prélèvements je n aurai pas eu ces frais en plus a payer alors que ni l assurance ni moi avons demandé le suspend que puis je faire pour ne pas avoir a payer quelque chose ou je suis pour rien merci par avance de l intérêt que vous porterez a ma demande

Écrit par : Linda | 20/06/2014

Bonjour,
En principe, effectivement s'il y a suspension d'échéances sur un crédit il vous revient de continuer à régler l'assurance quant aux intérêts si la suspension a lieu sur l'accord de la banque il n'y a pas de suspension sur les intérêts si la suspension a lieu sur une ordonnance de moratoire le juge a pu spécifier que les intérêts étaient gelés.
cordialement
martine

Écrit par : martine | 20/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu