Avertir le modérateur

12/04/2010

Les banques en ligne, des prétentions trompeuses

Publicité à grand renfort de spots télévisuels, les banques en ligne recherchent des clients et vendent services et produits à moindre coût, prétendent-elles ! Le consommateur doit rester vigilant et être averti. En effet la confusion est de mise car il faut bien identitifer ce qu'est une banque en ligne. Quatre banques en ligne s'affrontent seulement sur le Net : Boursorama banque, Fortuneo Banque, ING Direct et Monabanq et restent bien distinctes les unes des autres. Des produits gratuits comme la carte bancaire Visa Premier pour l'une, une gestion de compte courant revue à la baisse, un taux de découvert autorisé attractif, des activités de gestion de portefeuille libérées de frais excessifs.... La gratuité mise en avant  n'est pas tout à fait au rendez-vous car très souvent elle est soumise à conditions : par exemple chez ING Direct la carte Gold est donnée contre domiciliation de revenus, chez Fortuneo il faut un minimum de revenus nets mensuels et un produit épargne associé. Quant à Monabanq, seule la première année la carte est offerte et bien savoir que Monabanq taxe les retraits aux distributeur de la concurrence au bout de 10 opérations mensuelles. Des superlivrets attractifs par leur taux d'intérêts plus élevé, mais malheureusement sur une durée limitée, il faut savoir que ce produit d'appel par excellence, ne bénéficie que d'un taux brut.

Les véritables banques en ligne sont donc bien au nombre de 4 et ce sont les banques dites classiques qui se sont mises sur le Net pour présenter leur enseigne,  rien à voir avec les banques dites "directes en ligne".  Ensuite s'affrontent les banques d'assureurs et là ce sont les assurances qui deviennent "banques" comme AXA,  Allianz et Groupama et l'on trouve pour en finir les banques spécialistes de l'épargne mais qui ne sont pas des banques, il s'agit alors de  Bforbank, Coral Consors et Binckbank.

Coté produits ces banques se concentrent uniquement sur les produits basics comme les livrets bancaires, l'assurance vie, les sicav ... Ainsi les contrats d'assurance-vie par exemple sont vendus sans frais sur versements et donnent accès à des supports gérés par des societés extérieures moyennant des frais de gestion plus minimes. Concernant les crédits l'attrait se réduit et là leur rôle de banquier ne peut s'exercer ! Boursorama Banque propose des prêts immobiliers sans frais de dossier, par exemple.

Certes, la banque en ligne permet de gérer 24 heures sur 24 son compte sans contraintes matérielles et le client devrait pouvoir bénéficier d'opérations en temps réel mais ce n'est pas toujours le cas ! La pratique du bordereau numérique avancée, pour enregistrer la remise d'un chèque se fait à certains guichets comme le Credit Mutuel IDF, par exemple.

En fait, le consommateur doit être autonomme et maitriser les offres financières pour se satisfaire d'une banque en ligne, il est tentant de considérer que ce type de banque est reservé à des menages au revenus confortables.

avril 2010 © acabe.fr

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu