Avertir le modérateur

04/05/2009

DE NOUVELLES DONNES POUR LE PRET A IMMOBILIER A TAUX VARIABLE ?

Peut-on dire qu'il redevient intéressant, quant on sait les dégâts qu'il a provoqué dans bon nombre de foyers français ! Dans ce type de prêt le niveau des intérets est indexé sur l'Euribor, l'indicateur des taux à court terme sur les marchés financiers. En trois ans l'Euribor a été divisé par 3 et a entrainé le coût des crédits immobiliers à taux variables.

Les taux fixes n'ont pas tant reculé et sont plébiscités par les emprunteurs. La différence de coût entre ces deux types de prêts atteint en moyenne 1%. Elle pourrait atteindre d'ici la fin de l'année 1.5%. Concrètement si la banque accepte de financer un dossier elle vous proposera un taux fixe sur 20 ans à 4.4% ou un taux variable à 3.5%. On peut penser que les variables pourraient passer en dessous des 3% d'ici quelques mois. Comment se protéger des mauvaises surprises ? Ne pas oublier que les coûts des crédits peuvent grimper subitement en fonction de la conjoncture des marchés. Mieux vaut donc les "caper" c'est-à-dire fixer une limite à la hausse,  déterminée avec la banque.

Exemple : s'il est plafonné à 1 point, un taux variable ne pourra pas dépasser 4.5%

Une autre protection possible, la banque peut proposer d'étaler le remboursement du pret sur 20 ans au lieu de 15 ans en cas de flambée de l'Euribor. L'emprunteur doit garder l'objectif de limiter les surcoûts 100 à 200 € de plus pour une mensualité initiale de 1200 €Il est également possible de négocier avec sa banque pour réaliser un contrat "mixte" 50% variable, 50% fixe Mais il faut tout de même que le marché de l'immobilier se détende.

Claire Bonny

www.acabe.fr

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu