Avertir le modérateur

28/02/2008

Une agence de la Société Générale de Marseille séquestre sa cliente

cf5f24fcb8eaec3658c1b9ef37ec77da.jpgUn rappel aux sources confirme bien qu'un abus est une utilisation injustifiée, excessive, un mauvais usage d'un droit, d'un pouvoir. On ne peut que reconnaître que la banque à mains mises sur nos comptes quels qu'ils soient. Cette même banque ne reconnaît pas la culture de l'écoute de ses clients et systématiquement elle se réfugie vers une plateforme téléphonique, un mutisme déconcertant, une fuite des chargés de clientèle en rendez-vous, en congé, mutés et le client est alors confronté à une fin de non recevoir.

Au fait quels sont ces abus que nous révélons, dénonçons, combattons afin que les consommateurs soient respectés ? Les témoignages sont révélateurs de l'arogance des banques et aucune enseigne n'échappe à ces abus.

Une agence de la Société Générale de Marseille, par exemple s'autorise à refuser de provisionner le montant d'un chèque rejeté au motif, nous citons : "qu'il est trop  facile d'établir des chèques alors qu'il n'y a pas de provision sur le compte et ensuite de les sfaire débloquer par une simple constitution de provision". Ce chargé de clientèle ignore donc la loi, première erreur. Devant de tels propos, la cliente refoulée ne peut récupérer son justificatif et ordre est alors donné : "fermez les sas" ! Quelle dérive !

Ce sont des sociétés de crédit comme SOFINCO Bordeaux, CETELEM Paris, qui transmettent la gestion de leurs contentieux à des sociétés privées peu respectueuses des clients et qui là encore ignorent la loi : harcellement téléphonique, appels chez les voisins par exemple et les dérives sont omniprésentes !

Autour du CIC Banque CIAL de Creutzwald qui calcule des indemnités de remboursement anticipé sur un montant englobant le capital restant dû et les intérêts ouibliant qu'il ne peut s'agir que du capital restant dû comme le stipule la loi et ce, malgré bon nombre de courriers recommandés de son client !

Des saisies sur salaires sans prendre en compte les tranches non saisissables conformément à la loi et de tels incidents se constatent dans toutes les enseignes.

Ces exemples suffisent à eux-mêmes pour révéler les incohérences des banques dans la gestion quotidienne des comptes de leurs clients et révèlent ainsi ces abus conformément à l'éthimologie du mot. Le consosmmateur est fort désarmé devant la mauvaise foi, le manque de professionnalisme que ces situations révèlent.

C. Bony

acabe.fr

Commentaires

Actuellement je suis à la recherche d'un emploi, je souhaite savoir comment postuler sur la plate forme de la ville de Marseille de la banque société générale? Je vous laisse mes coordonnées Mlle Delmas Claire 06-73-65-55-35 / claire.delmas1@orange.fr

merci d'avance

cordialement

Écrit par : DELMAS CLAIRE | 05/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu